Nécropoles nationales : Lieux de mémoire

Les vacances sont propices à parcourir les territoires de la Mémoire…. Les terrains des affrontements auxquels ont participé nos ancêtres en 14-18, en l’occurrence les frères de mes grand-mères, sont plutôt impressionnants.

Aujourd’hui les forêts de l’Argonne sont magnifiques, mais quelques pas hors des sentiers et la guerre est encore là : trous d’obus dans lesquels poussent les arbres, morceaux métalliques émergeant traitreusement du sol, tranchées à demi comblées…. Le chant des oiseaux paraitrait presque incongru.

argonne1

argonne2

Jérôme Galiot a été mortellement blessé dans ces forêts de l’Argonne en mars 1915. Il est décédé à l’ambulance 8/5 des Islettes et est inhumé, avec 2200 autres compagnons de guerre, dans la nécropole nationale des Islettes, Meuse (tombe 620 – numéro inscrit dans le coin droit de la plaque portant le nom du soldat enterré).

lesislettes1

lesislettes2

A une trentaine de kilomètres de là, et 18 mois plus tard, le sous-lieutenant Yves Marie Trellu est blessé, dans le secteur sous Douaumont, vers l’étang de Vaux, dans les dernières semaines de la bataille de Verdun. Il meurt le 13 décembre à l’ambulance 4/54 de Landrécourt et est enterré dans la nécropole nationale de Landrécourt-Lempire, Meuse (carré A, rang 16) avec 1962 autres compagnons de guerre. Voir le plan de la nécropole

landrecourt1

landrecourt2

Localisation des deux nécropoles : Landrécourt dans la région de Verdun et les Islettes dans la région de Clermont-en-Argonne


Afficher nécropoles sur une carte plus grande

Une réflexion au sujet de « Nécropoles nationales : Lieux de mémoire »

  1. Elise

    J’ai souvent été me promener dans la forêt d’Argonne, et c’est vrai que c’est un lieu vraiment émouvant. Même si les arbres ont bien repoussé, les séquelles du passé restent impressionnantes.
    Elise

Les commentaires sont fermés.